La Commission européenne et le Gouvernement bulgare se rencontrent au début de la présidence bulgare

12.01.2018

Photo: Nikolay Doychinov (EU2018BG)


Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le premier ministre de la République de Bulgarie, Boyko Borissov, ont préconisé l’adhésion de la Bulgarie à l’espace Schengen et au Mécanisme de change européen (ERM II).

Le président de la CE Juncker et le premier ministre Borissov se sont rencontrés dans le cadre de la visite traditionnelle du Collège des commissaires dans le pays qui prend la présidence du Conseil de l’UE. Ils ont examiné les priorités de la présidence bulgare du Conseil de l’UE, qui sont focalisées sur le maintien de la sécurité, de la stabilité et de la solidarité en Europe.

Lors de son discours devant les médias, le président Jean-Claude Juncker a déclaré :

« La présidence bulgare se tient à un moment critique pour l’avenir de l’UE. Une orientation très générale est obtenue sur les priorités de la présidence bulgare. Pour la Commission l’amélioration de la connectivité des pays des Balkans occidentaux est d’une importance exceptionnelle. Je suis content de voir que la présidence bulgare accorde l’attention nécessaire à la question des Balkans occidentaux.

Dans mon discours sur l’état de l’Union européenne, j’ai déclaré clairement que, conformément aux traités, tous les États membres qui répondent aux exigences pour l’adhésion à la zone euro, doivent y entrer. La Bulgarie a réalisé des progrès considérables et doit entrer dans le Mécanisme ERM II le plus vite possible. Depuis que je suis devenu président de la Commission, j’exhorte pour que la Bulgarie fasse partie de l’Espace Schengen. Selon nous la Bulgarie satisfait à toutes les exigences d’adhésion et je ne céderai pas d’un iota lorsqu’il s’agit de rappeler ce fait. »

Le premier ministre de la Bulgarie Boyko Borissov a dit : « Ce que nous devions faire pour entrer dans l’ERM II, nous l’avons fait. Nous avons un Conseil monétaire et une importante réserve fiscale. Nous sommes prêts pour entrer dans Mécanisme ERM II de la zone euro et j’espère que bientôt ce sera fait. »

Les dirigeants ont été témoins aussi de la signature d’un accord de prêt de 100 millions d’euros du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) à l’entreprise agro-pharmaceutique Huvepharma. L’accord a été signé par le vice-président de la Commission Jyrki Katainen, le ministre bulgare de l’Agriculture Roumen Porojanov, le vice-président de la Banque européenne d’investissement Andrew McDowell et Kiril Domustchiev, directeur exécutif général de Huvepharma. Il permettra la création de 200 emplois dans des régions rurales et renforcera le secteur agricole bulgare. C’est le plus gros marché de la Bulgarie jusqu’à présent dans le cadre du Plan d’investissement pour l’Europe (connu comme le Plan Juncker).

Ce matin le président Juncker a eu des rencontres avec le premier ministre Borissov et le président de la République de Bulgarie Roumen Radev. En parallèle, le Collège des commissaires a eu des réunions   thématiques sur trois thèmes liés aux priorités de la présidence bulgare et de l’Agenda européen : Affaires étrangères, sécurité et défense, migration et justice ; Une Europe de la cohésion et de la stabilité et Une Europe compétitive, innovante et numérique. Les résultats des discussions ont été présentés à une session plénière conjointe du Collège des commissaires et du Gouvernement bulgare.

Les réunions se sont tenues au Palais national de la culture, le principal bâtiment de la présidence bulgare à Sofia. Le programme comprenait aussi une rencontre du président Juncker avec le président de l’Assemblée nationale bulgare Tsveta Karayancheva et une réunion du Collège des commissaires avec le Conseil des présidents de l’Assemblée nationale.

Historique

Le Collège des commissaires visite traditionnellement l’État membre qui prend la présidence du Conseil de l’Union européenne au début de sa présidence. Près de 300 événements au total auront lieu en Bulgarie au cours de la présidence bulgare, y compris une Réunion au sommet des chefs d’État et des chefs de gouvernement des États membres de l’UE et des pays des Balkans occidentaux, 12 réunions informelles du Conseil de l’UE et plus de 20 réunions à haut niveau.

Ce site utilise des cookies. En acceptant les cookies vous pourrez bénéficier d’une expérience de navigation optimale.

Accepter Refuser Plus