Corée du Nord: l'UE aligne ses sanctions sur la dernière résolution du Conseil de sécurité des Nations unies

26.02.2018

Photo: Union européenne


Le Conseil a intensifié les mesures restrictives à l'encontre de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) en achevant de transposer en droit de l'UE les mesures imposées par la récente résolution 2397 (2017) du Conseil de sécurité des Nations unies, la dernière en date adoptée en la matière.

Les mesures transposées aujourd'hui sont notamment les suivantes:

  • le renforcement de l'interdiction d'exportation vers la RPDC de tous produits pétroliers raffinés, en réduisant de 2 millions à 500 000 barils par an le nombre de barils qui peuvent être exportés;
  • une interdiction d'importer des produits alimentaires ou agricolesdes machines, du matériel électrique, de la terre et de la roche, et du bois, en provenance de la RPDC;
  • une interdiction de fournir à la RPDC tout outillage industriel, des véhicules de transport, et une extension de cette interdiction au fer, à l'acier ou à d'autres métaux;
  • de nouvelles mesures restrictives maritimes contre les navires lorsqu'il existe des motifs raisonnables de penser qu'un navire est utilisé pour violer des sanctions des Nations unies;
  • l'obligation de rapatrier tous les travailleurs de la RPDC travaillant à l'étranger dans un délai de 24 mois, sous réserve du respect de la législation nationale et du droit international applicables.

Pour lire le communiqué de press, cliquez ici.

Visiter la page consacrée à la réunion sur le site du Conseil de l'Union européenne.

Ce site utilise des cookies. En acceptant les cookies vous pourrez bénéficier d’une expérience de navigation optimale.

Accepter Refuser Plus