Myanmar/Birmanie: Le Conseil adopte des conclusions

26.02.2018

Photo: Union européenne


Le 26 février, le Conseil des affaires étrangères a adopté des conclusions sur la situation au Myanmar/en Birmanie, en particulier dans l'État de Rakhine, et a estimé qu’elle demeurait extrêmement grave.

Il condamne la persistance des violations graves, généralisées et systématiques des droits de l'homme, notamment des viols et des assassinats, perpétrées par les forces armés et de sécurité du Myanmar/de la Birmanie et condamne également une nouvelle fois les attaques perpétrées par l'Armée du salut des Rohingyas de l'Arakan (ARSA) et d’autres groupes radicaux.

Par ailleurs, l'UE demande au Myanmar/à la Birmanie de se pencher sur la question de l'obligation de rendre des comptes et de créer les conditions nécessaires à un retour volontaire, sûr et digne des personnes déplacées vers leurs lieux d'origine.

Pour lire les conclusions du Conseil, cliquez ici.

Visiter la page consacrée à la réunion sur le site du Conseil de l'Union européenne.

 

 

Ce site utilise des cookies. En acceptant les cookies vous pourrez bénéficier d’une expérience de navigation optimale.

Accepter Refuser Plus