Corée du Nord: l'UE ajoute quatre personnes impliquées dans le financement du programme nucléaire à la liste des sanctions

19.04.2018

Photo: Union européenne


Le Conseil a ajouté quatre personnes à la liste des personnes faisant l'objet de mesures restrictives à l'encontre de la République populaire démocratique de Corée (RPDC). Ces mesures restrictives consistent en une interdiction de pénétrer sur le territoire de l'Union européenne et en un gel des avoirs. Les quatre personnes ont été impliquées dans des pratiques financières frauduleuses, qui sont soupçonnées de contribuer aux programmes de la RPDC en rapport avec les armes nucléaires, les missiles balistiques ou d'autres armes de destruction massive.

De tous les régimes de sanctions mis en place par l'UE, celui appliqué à l'encontre de la RPDC est le plus sévère. Ces sanctions ont été adoptées en réaction aux activités menées par la RPDC pour mettre au point des armes nucléaires et de missiles balistiques, qui sont en violation de nombreuses résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies. Non seulement l'UE transpose les sanctions imposées par les Nations unies, mais elle dispose également de son propre régime de sanctions autonomes à l'encontre de la RPDC, qui complète et renforce les sanctions adoptées par les Nations unies. Les nouvelles inscriptions adoptées aujourd'hui font partie du régime de sanctions autonomes de l'UE contre la RPDC.

Pour en savoir plus, visitez le site du Conseil de l'Union européenne

Ce site utilise des cookies. En acceptant les cookies vous pourrez bénéficier d’une expérience de navigation optimale.

Accepter Refuser Plus