Les ministres européens de l’emploi et des affaires sociales ont examiné des mesures pour l’amélioration de la qualification de la main d’œuvre

18.04.2018

Photo: Kiril Konstantinov (EU2018BG)


La mise en œuvre des principes du socle européen des droits sociaux pour garantir des chances égales en matière d’emploi, améliorer les compétences et les qualifications des travailleurs et intégrer les jeunes et les chômeurs de longue durée sur le marché du travail étaient les principaux thèmes de la réunion informelle des ministres européens de l’emploi et des affaires sociales, tenue à Sofia les 17 et 18 avril.

Il a été relevé à la réunion que l’actuelle croissance économique stable dans l’UE mène à une amélioration durable de la situation du marché du travail, mais que néanmoins les États membres doivent poursuivre leurs efforts pour apporter un soutien actif à l’emploi des groupes vulnérables.

« Il ne suffit pas de répéter qu’il faut rapprocher l’Union des citoyens, nous devons proposer une orientation fiable à long terme pour pouvoir garder la confiance des citoyens dans notre Union. À l’heure actuelle de croissance économique stable nous devons trouver le temps pour réfléchir sur l’avenir que nous voulons, notamment parce que dans une société et une économie numériques, la situation du marché du travail évolue vite et la réalité du travail en évolution crée des besoins différents » 

Bisser Petkov, ministre bulgare du Travail et de la Politique sociale

 

Les ministres ont analysé la mise en œuvre de la recommandation du Conseil sur l’amélioration de la qualification et le recyclage de la main d’œuvre et la création de nouvelles possibilités de réalisation professionnelle des seniors, des jeunes et des chômeurs de longue durée.

 « Dans le monde actuel où les technologies numériques influent de plus en plus sur l’économie et la société, la présence d’un large éventail de connaissances et de compétences a une importance clé pour l’entrée sur le marché du travail et son développement »

a commenté le ministre Petkov.

Les participants ont confirmé la nécessité de renforcer la dimension sociale de l’UE pour la poursuite de la cohésion sociale et ont discuté sur la manière d’améliorer les politiques et les instruments mis en œuvre pour réaliser les principes du socle européen des droits sociaux.

La Bulgarie a présenté la mise en œuvre de la Garantie européenne pour la jeunesse dont l’objectif est d’assurer une transition en douceur entre les études et le monde du travail et à soutenir l'insertion professionnelle des jeunes. Conjointement avec les partenaires sociaux, les participants ont discuté de la contribution du dialogue social à l’amélioration des revenus et à la mise en œuvre du socle européen des droits sociaux.

Ce site utilise des cookies. En acceptant les cookies vous pourrez bénéficier d’une expérience de navigation optimale.

Accepter Refuser Plus