La Ministre Lilyana Pavlova a fait le bilan des trois premiers mois de la présidence bulgare

11.04.2018

Lilyana Pavlova, ministre de la Présidence bulgare du Conseil de l’UE, photo: Yordan Simeonov (EU2018BG)


« Pendant les trois premiers mois de la présidence du Conseil de l’UE la Bulgarie s’est montrée être un partenaire de confiance de l’UE, digne, stable et responsable, qui réussit, en tant que président du Conseil de l’UE, à équilibrer des débats sérieux et difficiles »,

a dit la ministre de la Présidence bulgare du Conseil de l’UE Lilyana Pavlova à une conférence de presse.

À la réunion du Conseil des ministres tenue plus tôt, la ministre Pavlova a présenté un rapport sur le travail effectué pendant la première moitié de la présidence bulgare. Elle a informé en détail ses collègues sur le processus de négociation, l’avancement sur les dossiers, les grandes réalisations en matière législative, les statistiques et l’analyse des réunions tenues pendant les trois premiers mois de la présidence du Conseil de l’UE.

Plus de 1000 séances et réunions ont été tenues à Sofia, Bruxelles et Strasbourg pendant les trois premiers mois de la présidence bulgare, auxquelles ont participé 10 000 délégués, a déclaré la ministre Pavlova. L’un des plus grands succès est la conduite de 64 trialogues entre le Conseil, la Commission et le Parlement sur des sujets importants qui ont marqué des avancées significatives. Ont été tenues également 22 réunions du Conseil de l’UE de différents formats, 12 réunions de COREPER II, 13 réunions de COREPER I, plus de 700 groupes de travail se sont réunis à Bruxelles, et plus d’une centaine des événements au calendrier ont eu lieu en Bulgarie.

La ministre de la présidence bulgare a qualifié de succès la clôture des négociations dans le cadre des réunions trilatérales sur la Directive sur les travailleurs détachés, l’adoption du règlement intérieur du Groupe de contrôle parlementaire conjoint d’Europol, du Règlement  concernant la surveillance et la communication des données relatives aux émissions de CO2 et à la consommation de carburant des véhicules utilitaires lourds, du Règlement sur le partage de l’effort climatique, de la Directive relative à la performance énergétique des bâtiments,  de la Directive sur le paquet déchets, du Règlement sur le blocage géographique, etc. (Vous pouvez consulter tous les dossiers et les détails sur eux dans les fichiers attachés et via les liens affichés.)

Photo: Velislav Nikolov (EU2018BG)


 « Le grand défi est devant nous », a noté la ministre Pavlova. Le plus grand défi, c’est le Sommet des chefs d'État et de gouvernement des États membres de l’UE et des pays des Balkans occidentaux, qui se tiendra le 17 mai au NDK. Elle a ajouté que l’ambition de la présidence bulgare est de voir adopter à l’issue de cet événement la Déclaration de Sofia décrivant dans le détail tous les projets d’investissements dans les infrastructures prévus pour la région.

Un autre thème à aborder, c’est la réforme du régime d’asile européen commun, plus connu comme le règlement de Dublin, qui représente un paquet de 7 actes législatifs, et pour laquelle la présidence bulgare a proposé une approche et une philosophie nouvelles, autour desquelles les parties aux négociations doivent s’unir. Doivent encore être adoptées des directives financières importantes qui concernent tous les citoyens et les affaires, le débat sur le cadre financier pluriannuel doit également commencer. La Bulgarie défendra ses positions concernant le maintien de la politique de cohésion et de la politique agricole commune, le budget pour l’agenda numérique européen, l’achèvement du marché unique numérique, la protection des données à caractère personnel et la cybersécurité.

La ministre Pavlova a encore indiqué que les experts auront un travail intense à faire sur les 8 dossiers du paquet énergie, dont 3 devraient être clos jusqu’à la fin de la présidence bulgare. L’on travaille également sur la mise en œuvre du Parquet européen. Des négociations dynamiques sont en cours sur le paquet mobilité concernant les droits et la régulation des transporteurs et des entreprises, ainsi que sur le double standard alimentaire.

La ministre Lilyana Pavlova a saisi l’occasion pour remercier tous les fonctionnaires des ministères et institutions, plus de 1600 experts, qui contribuent quotidiennement à ce que la Bulgarie soit un digne président du Conseil de l’UE.

Ce site utilise des cookies. En acceptant les cookies vous pourrez bénéficier d’une expérience de navigation optimale.

Accepter Refuser Plus