Corée du Nord: L'UE aligne ses listes relatives aux personnes et entités faisant l'objet de sanctions sur la dernière résolution du Conseil de sécurité des Nations unies

08.01.2018

Le Conseil a ajouté seize personnes et une entité, le ministère des Forces armées populaires (MPAF) , à la liste des personnes et entités faisant l'objet d'un gel de leurs avoirs et d'une restriction de leurs déplacements, transposant ainsi une partie des nouvelles sanctions imposées par la résolution 2397 (2017) du Conseil de sécurité des Nations unies.

Cette résolution a été adoptée le 22 décembre 2017 en réaction aux activités ininterrompues de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) dans le domaine des armes nucléaires et des missiles balistiques, au mépris flagrant des précédentes résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies.

La décision du Conseil porte à 79 personnes et 54 entités le nombre total de personnes et entités visées par les mesures restrictives à l'encontre de la RPDC et figurant sur les listes établies par les Nations unies. En outre, 41 personnes et 10 entités sont désignées de manière autonome par l'UE.

Pour en savoir plus, visitez le site du Conseil de l'Union européenne.

 

Ce site utilise des cookies. En acceptant les cookies vous pourrez bénéficier d’une expérience de navigation optimale.

Accepter Refuser Plus