Programme

« L'UNION FAIT LA FORCE »

La Bulgarie a choisi pour de bonnes raisons sa devise nationale comme devise de sa première présidence du Conseil de l’Union européenne.
 
La principale valeur du Projet européen était d’effacer les lignes de séparation afin que le continent fragmenté puisse s’unir autour des aspirations séculaires des peuples qui l’habitent, à la paix, la liberté, la démocratie, la prospérité et la justice.
 
Les réunions au sommet de l‘UE à Bratislava et à Rome ont clairement montré que, malgré Brexit, le rêve européen est encore vivant et que l’Europe unie est notre destin commun.
 
L’Europe continue à être l’endroit de vie le plus attractif au monde. Un des défis devant elle – la migration, en est un témoignage éloquent.
 
Cela doit nous rendre encore plus fiers du fait d‘être Européens, et encore plus ambitieux à l’égard de l’Union. Selon nous, notre ambition européenne doit nous inspirer et non pas nous diviser, elle doit être partagée, et non pas imposée.
 
Pour préserver ses acquisitions historiques et se préparer pour l‘avenir, l’Europe doit se redécouvrir, comme elle l’a fait pendant les six décennies écoulées d’intégration.
 
Cela exigera de repenser le passé, cela exigera des discussions, de l‘imagination et du courage, de la résilience et du leadership. Mais avant tout nous aurons besoin d’une sensation de destin partagé et de consensus.
 
L’Union européenne est au seuil de réformes clés visant à la rendre plus forte, plus unie et plus démocratique. La présidence bulgare a quatre domaines prioritaires qui reflètent ces réformes :
 
  • la cohésion économique et sociale, centrée sur le cadre financier pluriannuel de l’UE, les futures politique de cohésion et politique agricole commune, ainsi que sur l’approfondissement de l’Union économique et monétaire ;
  • la stabilité et la sécurité en Europe : décisions conjointes pour une plus grande sécurité des frontières extérieures, une gestion plus efficace de la migration, jeter les bases d’une Union de défense, y compris en mettant en place la première coopération structurée permanente au sein de l’UE ;
  • la Perspective européenne et les Balkans occidentaux : l’intention de la Bulgarie de profiter de son expertise régionale, sans créer de fausses attentes, pour soutenir les réformes des pays des Balkans occidentaux liées à l’adhésion à l’UE et les placer au premier plan de l’ordre du jour des Balkans aux fins de la paix et la stabilité dans cette région. Parallèlement à cela, la présidence bulgare versera des efforts pour accorder un plus grand soutien géopolitique et économique aux Balkans occidentaux par le biais de l’amélioration de leur connexion avec l’UE dans les domaines ferroviaire, aérienne, digitale, éducative et énergétique ;
  • l’économie numérique et les compétences pour l‘avenir : focus sur l’achèvement du marché numérique unique de l’UE et le développement de l’économie et des capacités numériques. Ce dossier comprend un paquet cybersécurité, une directive relative aux droits d’auteur, le libre flux des données à caractère non personnel, un code des communications électroniques, la protection de la vie privée dans les communications électroniques, etc.

PROGRAMME DE LA RÉPUBLIQUE DE BULGARIE POUR LA PRÉSIDENCE DU CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE 1er JANVIER – 30 JUIN 2018

Ce site utilise des cookies. En acceptant les cookies vous pourrez bénéficier d’une expérience de navigation optimale.

Accepter Refuser Plus